Sophie

Sophie, très attirée par la peinture et la matière, a commencé à travailler son art à Tokyo de 1992 à 1996 et a choisi de se perfectionner ensuite en suivant avec enthousiasme une école  londonienne jusqu’en 2001.

Sophie
L’été, en France, je me souviens l’avoir vu avec son appareil photo prendre des images  de sable, de cailloux, de bois mort ou vivant. C’était, me disait-elle, pour stimuler son inventivité.

Effectivement, son travail est tout en expression de matière : peinture à l’huile  certes, mais aussi sable, caillou, bois, coquillage… pas de plage de couleur uniforme, des ruptures, des creux, des partages donnent le rythme autant que les couleurs, pourpre, sable, brun.

Un magnifique triptyque de Sophie est à Noirmoutier.

Béatrice et moi sommes très contents d’avoir quelques œuvres de Sophie chez nous. On espère en avoir d’autres…. bientôt ?